Metal Lyrica - The Largest Metal Lyrics Archive
 www.metallyrica.com
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Search lyrics by band name or use our Advanced Search engine: 
Advanced Search 


PESTE NOIRE LYRICS

Mors Orbis Terrarum

"Mors Orbis Terrarum" (2007 Best of/Compilation)

1. Royaume D'Occident
2. Les Camps De La Mort
3. Gisant Dans La Putréfaction
4. Aryan Supremacy
5. Gisant Dans La Putréfaction
6. Aryan Supremacy
7. Retour de Flamme
8. Intro
9. Le Mort Joyeux
10. 666 Millions D'Esclaves Et De Déchets
11. Spleen
12. J'Éjaculerai Sur Vos Décombres Fumants
13. Extraits des Chants de Maldoror







1. Royaume D'Occident




2. Les Camps De La Mort




3. Gisant Dans La Putréfaction




4. Aryan Supremacy




5. Gisant Dans La Putréfaction




6. Aryan Supremacy




7. Retour de Flamme

Vol-viol-rapt! Vol-viol-rapt de l'âme!
Vol du cur du corps viol
Vol rapt de vie raptus de mort
Petit cerveau en éclats vole!

Vole

Crever ses yeux de verre, au Père idigne!
Sans autre choix t'enamourer
Du Seul ici qui nous fait signe.
Tout cabossé ftus désavoué...
De l'Aversier fleur dépecée,
Avec le don de vie: torche ton cul.
Puis étouffe leurs rires
Avec le papier-cul!
C'est ton tour de salir.
L'inexistence du Sens, tu lui substiTUES
Un fanatisme des sens qui traite en détritus
L'apparat du Logos.
L'univers frigide dans son immense fosse
Te couvres en lui comme sa négation,
Le miroir noir, la conscience homicide
De tout ce qui est.

Chantre séide de tout ce qui hait,
Ecorché écorchant chancre de Dieu

Incontinent rends
Ce qu'ils t'ont donné!
Affamé reprends
Ce qu'ils t'ont volé!

Entre perdre et se perdre,
Opte pour te perdre en perdant les autres.




8. Intro




9. Le Mort Joyeux

Dans une terre grasse et pleine d'escargots
Je veux creuser moi-même une fosse profonde,
Où je puisse à loisir étaler mes vieux os
Et dormir dans l'oubli comme un requin dans l'onde,

Je hais les testaments et je hais les tombeaux ;
Plutôt que d'implorer une larme du monde,
Vivant, j'aimerais mieux inviter les corbeaux
A saigner tous les bouts de ma carcasse immonde.

Ô vers ! noirs compagnons sans oreille et sans yeux,
Voyez venir à vous un mort libre et joyeux ;
Philosophes viveurs, fils de la pourriture,

A travers ma ruine allez donc sans remords,
Et dites-moi s'il est encor quelque torture
Pour ce vieux corps sans âme et mort parmi les morts !




10. 666 Millions D'Esclaves Et De Déchets




11. Spleen

Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle
Sur l'esprit gémissant en proie aux longs ennuis,
Et que de l'horizon embrassant tout le cercle
Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits;

Quand la terre est changée en un cachot humide,
Où l'Espérance, comme une chauve-souris,
S'en va battant les murs de son aile timide
Et se cognant la tête à des plafonds pourris;

Quand la pluie étalant ses immenses traînées
D'une vaste prison imite les barreaux,
Et qu'un peuple muet d'infâmes arraignées
Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,

Des cloches tout à coup sautent avec furie
Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,
Ainsi que des esprits errants et sans patrie
Qui se mettent à geindre opiniâtrement.

Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme; l'Espoir,
Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,
Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.


Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,
Défilent lentement dans mon âme; l'Espoir,
Vaincu, pleure...




12. J'Éjaculerai Sur Vos Décombres Fumants




13. Extraits des Chants de Maldoror

Au rebours du sens commun, du sens moral, de la raison, de la nature, telle est cette musique qui coupe comme un rasoir, mais un rasoir empoisonné, sur les platitudes ineptes et impies d'une société putréfiée de matérialisme. La secte Peste Noire est l'émanation d'une âme malade d'infini dans une société qui ne croît plus qu'aux choses finies. Arrivé à la dernière limite que les sensations puissent atteindre, et toujours affamé de sensations nouvelles. Prendre la vie à rebours est le seul parti qu'ils leurs restent pour y trouver quelque goût et quelque saveur. Et ils le prennent, ce parti de la vie à rebours, ils le prennent avec cet hymne baudelairien empli de fiel.
Le mort joyeux!

 


Search lyrics by band name or use our Advanced Search engine: 
# A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  www.metallyrica.com 


Contact e-mail: webmaster@metallyrica.com
Copyright (c) 2007 - Metallyrica.com - All lyrics are the property and copyright of their respective owners.
All lyrics provided for educational purposes and personal use only. Please read the disclaimer.

About Us - Submit Lyrics - Privacy Policy - Disclaimer - Links